« LA RUELLE »

1992, IMAGIA, RTS & OFC, fiction, 15min, auteur, section au festival du film francophone de Namur, diffusion RTS

La ruelle, de nuit, à l’arrière d’une discothèque. Deux femmes se rencontrent par hasard et réalisent qu’elles attendent leurs hommes. La nuit avance, l’attente se prolonge. D’abord anodine, leur conversation devient plus personnelle. De petites phrases assassines en mots délicats, une complicité naît. La fatigue glisse sur les confidences, leurs hommes ne viendront pas.

NOTE DE REALISATION

« La Ruelle », en construisant une ambiance intime dans un lieu qui ne l’est pas, est une sorte de « huis-clos à ciel ouvert ». L’écriture du scénario s’est faite sur la base de cette idée et de plusieurs jour d’improvisation avec les deux comédiennes. J’ai utilisé cette technique pour éviter que des femmes disent des mots d’homme, pour mieux les percevoir dans cette situation où logiquement l’homme est absent.

Heureusement très préparée, *storybordée* même, la réalisation de ce premier film m’a pausé quelques difficultés personnelles, tout étonné de me retrouver à la tête de cette *machine* que j’avais tant espéré…

En plus, des difficultés techniques nous ont mis dans de grosses difficultés vis-à-vis d’un coproducteur. En fait, ce premier film aurait tout aussi bien but être le dernier sans la farouche volonté de la productrice à trouver de nouveau moyens pour retravailler la postproduction. On y est arrivé 😉

avec Florence Bochud – Janou Grolleau – Charles Baron – production: Cornelia Hummel – image: Michel Israélien – monteur: Frank Preiswerk – musique: Eric Periat

images du tournage